4 raisons d’aimer tes échecs

thomas-edison

A l’école, on nous apprend que ce n’est pas bien de faire des erreurs. On te sanctionne même pour ça avec une mauvaise note.

Au travail, ce n’est pas mieux. Tu n’as pas le droit à l’erreur sinon gare aux réprimandes de ton boss.

Dans la vie, c’est tout à fait autre chose. Grâce à ses erreurs et avec de la volonté, tu te diriges tout droit vers la réussite !

Alors voyons les 4 raisons qui nous permettent de voir d’un bon œil nos échecs :
1) Tu te perfectionnes

Plus tu fais des erreurs, mieux tu réussiras les prochaines fois. C’est comme la première fois que tu fais un gâteau, il est rare de réussir du premier coup. Et puis avec un peu d’entraînement, tu t’améliores!
2) Ca te rend plus fort

Les échecs, c’est douloureux. Mais c’est tellement dur que t’as envie de donner le meilleur de toi-même les prochaines fois. Tu ne peux que remonter et te battre encore!
3) Une détermination à toute épreuve

En général, quand tu rates quelquechose, t’as deux portes de sorties. Soit tu te lamentes et tu te laisses vivre. Soit tu es prêt à donner ton maximum pour réaliser tes rêves. Là, plus rien ne peut t’arrêter !
4) Tu apprends quelque chose de toi même

Quand tu fais le bilan après une défaite, tu te rends compte que tu as fais des choses que tu n’aurais pas dû faire. Que tu as réagi d’une certaine manière qui n’était pas la bonne. Peu importe du moment, que tu apprends de tes erreurs!

Pour conclure, je pense que de manière générale, on est pas assez préparé ou on ne se connaît pas bien soi-même.Et ouiii, Connais-toi toi même ! C’est impératif de connaître tes peurs, tes véritables désirs , tes croyances limitantes…etc! Non! Pas ce que tu fais, ton âge, tes origines ou même ta profession. Ce qui est important, c’est de se connaître en profondeur, ce qui nous anime. Repérer nos forces et nos faiblesses.

Alors n’hésite plus, arrête de craindre l’échec pour mieux réussir!!

Comment être efficace dans ses projets en 5 points ?

Build-Your-Focus

Des projets plein la tête, vous ne savez plus d’où donner de la tête et encore moins ce que vous devez faire. Ça peut même vous empêcher de dormir ou d’être concentré dans votre boulot ? Alors comment faire pour atteindre ses objectifs, ne pas se laisser dépasser par la culpabilité de ne pas avoir avancer dans votre projet ou se retrouver complètement dispersé?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans ce cas. J’étais dans cette configuration ( plein de projets souhaités mais pas d’efficacité, l’impression de ne pas avancer!).

Voici les 5 astuces pour être efficace et enfin réaliser votre projet :

1.Fixez-vous des objectifs

Ça peut paraître évident mais c’est ce qui fait le plus souvent défaut. Prenez une feuille blanche , écrivez vos objectifs : à court, à moyen et à long terme. Non ! non! Mettez la date limite à laquelle vous souhaitez que le projet se réalise. Les objectifs doivent être réalistes et réalisables pour pouvoir les atteindre. Par exemple, si vous souhaitez devenir millionnaire cette année et que vous gagnez le Smic , ça risque d’être compliqué!

 2. Organisez- vous

Consacrez régulièrement le même jour de la semaine, la même heure et pourquoi pas au même endroit. Surtout, n’hésitez pas à mettre une heure de début et une heure de fin. Cela créera une habitude et vous permettra d’être plus efficace. Votre cerveau comprend qu’il y a un temps déterminé et qu’il ne doit aller qu’à l’essentiel.

3. Restez focus

Eteignez téléphone portable ou mettez le en mode avion. Evitez toute distraction! Pensez comme un sportif à l’entrainement, restez concentré sur votre objectif et entrainez-vous de manière régulière. Soyez clair sur vos motivations. Les raisons pour lesquelles vous travaillez dur doivent vous permettre de garder le cap dans la bonne direction.

4. Apprendre, se former

C’est comme votre première fois en cuisine ou la première fois que vous apprenez à faire du vélo. Vous vous êtes formés avant. Vous avez lu ou vous vous êtes fait aider par une tierce personne. C’est la même chose pour vos réalisations. Si vous souhaitez devenir meilleur dans votre domaine, renseignez-vous auprès des personnes compétentes et expertes dans celui-ci ou lisez des références dans ce domaine!

5. Faîtes- vous confiance

Evitez d’être exigent avec vous-même. Félicitez-vous de chaque pas dirigé vers votre objectif et soyez fier de vous! N’oubliez pas pourquoi vous vous lancez dans cette aventure. Si jamais vous êtes en baisse de régime malgré tout, rappelez-vous que même les meilleurs sont passés par là et ont essuyé plusieurs échecs avant d’atteindre leur but!

« Comment j’ai réussi en 2 jours à changer le comportement « agité » de mon fils! »

l-enfant-hyperactif_articleJ’ai un petit garçon de bientôt 6 ans et depuis qu’il est tout petit, il est très agité. Cela a commencé à la crèche où j’avais tous les jours des remarques sur son comportement. Il ne tient pas en place, il embête ses camarades, ne respecte pas les consignes, on est obligé de l’accompagner pour éviter qu’il ne fasse une bêtise…. bref, il est ingérable!

En école maternelle, pas mieux. Sa maîtresse avait tous les jours une remarque concernant le comportement de mon fils. Il est agité, il n’arrive pas à se concentrer et il n’écoute pas ce qu’on lui dit. Elle craignait même pour son apprentissage de la lecture au CP car il se déconcentrait très vite.Pourtant, à la maison, il était capable de rester des heures devant son puzzle de 100 pièces. Il pouvait dessiner tranquillement à sa place pendant une petite heure!!

J’étais complètement démunie face à ce problème. J’ai alors consulté un psychologue même un psychomoteur pour lui mais ces consultations n’ont pas porté leurs fruits.Le pire, c’est qu’il me disait qu’il essayait d’être sage mais qu’il n’y arrivait pas!! cela m’a fait mal au coeur car je n’arrivais pas à l’aider!

Puis après plusieurs recherches, je tentais une autre approche. Je lui ai donné plusieurs tâches pour le rendre autonome et le responsabiliser ( mettre les couverts à table par exemple) et surtout le récompenser lorsqu’il a été sage à l’école( faire ce qu’il aime, une sortie à la piscine par exemple) !

Résultat, il a fait de merveilleux progrès en 2 jours ! j’étais scotchée mais en même temps, c’est tellement plus facile d’être récompensé pour un travail que l’on a bien fait plutôt que d’être blâmé pour ce qu’on a fait de mal !! Bien sûr, il y a toujours des hauts et des bas mais il se sent mieux aujourd’hui et moi par la même occasion car je ne suis plus dans le blâme, je l’accompagne sur le bon chemin…

Qu’en pensez-vous?